La fin annoncée de la PACES  Abonné

Publié le 15/10/2018

Le président de la République a annoncé une réforme complète des études de santé, notamment avec la suppression de la Première année commune aux études de santé (PACES) et du numerus clausus. « Ces annonces répondent à un enjeu majeur : mieux former les futurs professionnels de santé pour préparer l’avenir de notre système de soins et appuyer les transformations dont il a besoin », commentent les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte