La feuille de route de la ministre  Abonné

Par
Christophe Micas -
Publié le 22/05/2017
Plusieurs dossiers brûlants concernant la pharmacie attendent la ministre des Solidarités et de la Santé. À commencer par la fixation de l’enveloppe nécessaire à l’évolution de la rémunération des pharmaciens dans le cadre des négociations conventionnelles interrompues du fait de l’élection présidentielle.

« La convention doit être la priorité du nouveau gouvernement pour mettre la profession en ordre de marche », indiquait Gilles Bonnefond, président de l’USPO, au lendemain de l’élection d’Emmanuel Macron (« le Quotidien » du 11 mai). Agnès Buzyn devra aussi finaliser l’ordonnance visant à simplifier les règles d’installation, de transfert et de regroupement des officines et se pencher sur le délicat sujet de la dispensation des médicaments à l’unité. Le nouveau président de la République semble y être attaché.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte