Maladies professionnelles

La farine reste en tête  Abonné

Publié le 23/10/2014

L’ÉTUDE française ONAP II, coordonnée par le Pr Fréderic de Blay (Strasbourg) dans six départements sur une période de trois ans (entre 2008 et 2011) était fondée sur un recueil de données auprès des services hospitaliers de pneumologie et de pathologies liées au travail. 330 cas d’asthme professionnel ont été déclarés, ce qui correspond à une incidence annuelle de 36 cas par million. Les femmes étaient plus souvent touchées : 43, contre 29 par million.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte