La découverte des « plaques »    Abonné

Publié le 10/11/2016

C’est le Pr Jean-Martin Charcot qui publia en 1868 l’observation du premier cas anatomo-clinique d’une jeune femme présentant un tremblement, une dysarthrie et des mouvements oculaires anormaux. Après son décès, Charcot eu l’opportunité d’étudier son cerveau et d’observer les cicatrices caractéristiques qu’il dénomma « plaques », élément clé dans la définition de la « sclérose en plaques ».

 


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3302