Belgique

La DCI, c’est pas automatique !  Abonné

Publié le 30/01/2012
REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE

LE GOUVERNEMENT BELGE avait déposé, il y a quelques semaines, un projet de loi décidant que chaque prescription d’un antibiotique ou d’un antimycosique devait obligatoirement être considérée comme une prescription en DCI, obligeant ainsi le pharmacien à remplacer le princeps par le produit le moins cher dans sa classe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte