La Cour des comptes critique le mauvais départ du DMP

Publié le 28/08/2012

Dans un rapport destiné aux Parlementaires, mais pas encore rendu public, la Cour des comptes critique l’état d’avancement du dossier médical personnel (DMP). Pour les magistrats, la faute revient en grande partie aux pouvoirs publics. Pour eux, il y a eu une « défaillance de stratégie et de pilotage de la part de l’État », un « manque d’une évaluation rigoureuse de son utilité » et une « insuffisance grave de suivi financier ». Le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaux, devrait être auditionné sur ce sujet par les députés le 12 septembre.

Quotipharm.com, le 28/08/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr