Complémentaires santé

La concentration du marché se poursuit  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 07/01/2016

Alors que la complémentaire santé est obligatoire depuis le 1er janvier, le choix se restreint pour les entreprises et les salariés. Une étude de l’agence de notation Standard & Poor’s (S & P) note en effet une nouvelle concentration de ce marché lourd de 32 milliards d’euros de primes, réparti entre sociétés d’assurances mutuelles, institutions de prévoyances et mutuelles dites « 45 », telles que Harmonie, MGEN et Mutuelle générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte