Financement de la Sécurité sociale pour 2014

La chaîne du médicament au bord de la rupture  Abonné

Publié le 30/09/2013
L’annonce d’une éventuelle expérimentation d’une délivrance de certains médicaments à l’unité a presque fait oublier que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, prévoit également près d’un milliard d’euros de baisse de prix. Une baisse massive qui inquiète l’ensemble de la chaîne du médicament.

DÉCIDÉMENT, Marisol Touraine aime les effets de surprise. Après avoir soutenu l’amendement autorisant la vente des tests de grossesse hors des pharmacies sans même évoquer la question avec la profession, elle propose aujourd’hui que les officinaux dispensent des médicaments à l’unité. Et là encore, les syndicats n’ont été prévenus qu’au dernier moment, à l’occasion de leur rencontre avec le directeur de cabinet de la ministre de la Santé, le 24 septembre. Pour Marisol Touraine, il s’agit avant tout de faire la chasse au gaspi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte