La césarienne accusée ou disculpée ?  Abonné

Par
Publié le 29/01/2018

Il était admis que la césarienne modifiait durablement le microbiote intestinal du nouveau-né et entraînait a posteriori des troubles tels qu’allergies, obésité, déficiences immunitaires. Une étude parue en juin 2017 dans Nature Medicine réalisée auprès de 160 femmes et leurs nouveau-nés remet tout en cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte