Le monde aujourd'hui

La bataille du troisième tour  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 02/05/2017
La droite a certainement fait un score plus honorable que le PS au premier tour de la présidentielle ; elle n'en sort pas moins meurtrie d'une expérience éprouvante qui la prive d'une victoire à laquelle elle pouvait croire il y a quelques mois encore. Jugeant sans doute que Marine Le Pen, pourtant si combative, ne peut pas l'emporter contre Emmanuel Macron (analyse la plus répandue), elle espère, non sans audace, gagner les élections législatives et forcer M. Macron à constituer un gouvernement de cohabitation.
La bataille du troisième tour

La bataille du troisième tour
Crédit photo : AFP

Ce projet, issu d'une frustration fort compréhensible, n'en comporte pas moins quelques vices de forme. Il présuppose en effet que le leader d'En Marche ! qui, pourtant, présentera des candidatures de députés dans les 577 circonscriptions, est incapable d'en faire élire 289, soit la majorité absolue. S'il faut un appoint substantiel à En Marche !, cela signifie que les quatre premiers candidats du premier tour auront chacun un nombre relativement élevé de députés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte