« L’oligothérapie est une compétence supplémentaire pour l’officine »

JUSTINE ROETHINGER›  Abonné

Publié le 03/07/2014
PHARMACIEN RESPONSABLE TRADE MARKETING ET COMMUNICATION IFMO*
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Comment expliquer simplement les oligo-éléments ?

JUSTINE ROETHINGER. – Ils appartiennent à la classe des nutriments, éléments minéraux purs nécessaires à la vie d’un organisme, mais en quantités très faibles. On trouve des oligo-éléments essentiels, une quinzaine sur les 80 répertoriés - chrome, cobalt, cuivre, étain, fer, fluor, iode, manganèse, molybdène, nickel, sélénium, silicium, vanadium et zinc - dont le manque entraîne un trouble fonctionnel et nécessite un apport.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte