Le monde aujourd'hui

Justice et médias, nouveaux boucs émissaires  Abonné

Par
Publié le 20/02/2017
Le « Pelenopegate » a sévèrement testé les rapports entre l'opinion et la presse d'une part, entre la classse politique et la justice d'autre part. Il n'y a pas qu'en France que résonnent les critiques adressées aux troisième et quatrième pouvoir. Aux Etats-Unis, le président Donald Trump ne cache pas l'aversion que lui inspirent les grands organes de presse, pas plus qu'il n'accepte l'intervention de la justice dans les décisions contestables qu'il a adoptées.
Les nouveaux boucs émissaires

Les nouveaux boucs émissaires
Crédit photo : AFP

Dans l'électorat français de droite, les déboires judiciaires de François Fillon sont souvent considérés comme le résultat d'une cabale politique assortie d'une complicité médiatique et, plus rarement, accueillis avec le fatalisme qu'inspire le respect du fonctionnement des rouages de la démocratie. Aussi bien les journalistes éprouvent-ils de grandes difficultés à exposer les conséquences, dramatiques pour la droite, de l'affaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte