UNPF

Journée morte  Abonné

Publié le 23/09/2010

LE PRÉSIDENT de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF), Claude Japhet, est particulièrement mécontent au lendemain de la réunion du 15 septembre. Car, souligne-t-il, « le gouvernement n’a apporté aucune réponse aux organisations syndicales quant à la restructuration de la marge de l’officine ». Claude Japhet, ne supporte pas non plus que les pouvoirs publics aient repoussé les négociations au 25 octobre, « date à laquelle les dés seront jetés pour le PLFSS* 2011 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte