Expert-comptable, cabinet LLA à Caen (réseau CGP)

Joël Lecoeur,  Abonné

Publié le 22/04/2014

JOËL LECOEUR. - Il y a plusieurs facteurs. Notamment, un effet volume est nécessaire. L’officine doit avoir une certaine taille pour pouvoir développer son activité, par exemple avec les nouvelles missions. Un effet volume peut également être atteint avec un vrai regroupement capitalistique, quand c’est utile. Le regroupement permet de revaloriser son outil de travail, de mutualiser les coûts et de maintenir le maillage territorial. Il y a aussi des créneaux porteurs, comme l’automédication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte