Jeunes chercheurs et vieux Nobel  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 14/10/2019

« Le problème du prix Nobel est qu'il est toujours remis à des scientifiques plus âgés, ce qui donne l'impression aux gens que la recherche est faite par des vieux, a dit à l'AFP l'un des trois prix Nobel, l'Américain Gregg Semenza. Mais ce n'est pas le cas, nous étions jeunes quand nous avons fait nos découvertes. » Gregg Semenza, 63 ans, est directeur du programme de recherche vasculaire à l'université américaine Johns Hopkins à Baltimore.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte