Il a été pharmacien, maire et sénateur

Jean Milhau ou l’évidence de la politique  Abonné

Publié le 08/03/2012
Pharmacien attiré par la vie politique locale, à Cazal, dans le Lot, Jean Milhau a été aidé par les circonstances qui l’ont emmené jusqu’au Sénat. Un destin en ligne droite.
La vie politique locale et la pharmacie ont plus d’un point commun

La vie politique locale et la pharmacie ont plus d’un point commun
Crédit photo : dr

QUAND, après ses études de pharmacie, Jean Milhau cherche une officine pour s’installer, le hasard met sur ses pas l’unique pharmacie de Cazal dont le titulaire vient de décéder. Sa veuve lui demande d’assurer l’intérim, puis lui transmet l’officine. Est-ce vraiment un hasard ? Le pharmacien qu’il remplace était aussi maire et conseiller général. « On m’a demandé de participer au conseil municipal », se souvient-il. Premiers pas d’une carrière politique qui va s’avérer longue, riche et constante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte