Itinéraire d’un passionné

Jean Collin, une carrière bien remplie  Abonné

Publié le 07/05/2012
« Je suis devenu pharmacien un peu par hasard », avoue Jean Collin, 82 ans. Moustache blanche, yeux myosotis à fleur de tête, ce passionné n’arrête pas une seule seconde et épate les plus jeunes qui l’entourent.
Jean Colin : plus d’un demi-siècle au service de la pharmacie

Jean Colin : plus d’un demi-siècle au service de la pharmacie
Crédit photo : DR

« J’AI PASSÉ mon bac et puis je me suis renseigné auprès d’une amie qui faisait pharma et je me suis lancé. J’ai appris ce qu’était le métier, en quoi consistaient les études et cela m’a emballé ! ». Jean Collin pense alors qu’il y trouvera sa place car cela correspond bien à son esprit curieux. « L’aspect social du métier de pharmacien m’a profondément attiré. Aider les gens à se soigner et jouer le rôle de guide auprès des patients me plaisait bien. » Originaire de Vesoul, en Haute Saône, il passe son bac à 17 ans et obtient son diplôme de pharmacien à 22 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte