Deux métiers, une même passion

Jean-Claude Godin, prescripteur d’illusions  Abonné

Publié le 22/10/2009
À 72 ans, Jean-Claude Godin raconte avec humour la passion qui l’a animé tout au long de sa vie, en parallèle avec son métier de pharmacien d’officine exercé en Normandie durant près de 35 ans.

Crédit photo : amp

DEVENU magicien, illusionniste, prestidigitateur - distinctions regroupant en fait la même occupation – Jean-Claude Godin débute dans cet univers grâce à quelques tours enseignés par un ami. « J’ai été atteint par le virus lorsque j’avais 13 ans et, depuis, je n’ai trouvé ni vaccin ni antidote. Mais il faut dire que je n’avais nulle envie d’en guérir. » Le mal est fait, il va le cultiver, se perfectionnant en solitaire, avant de passer un examen officiel dans les années soixante-dix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte