HUMEUR

Je suis fâché  Abonné

Publié le 15/01/2015

Je suis Charlie, je suis juif, je suis flic, mais, surtout, je suis en colère. D’abord, au moment où le blasphème est célébré, je voudrais appeler les assassins par leur nom : ce sont d’immondes salopards, doublés d’imbéciles. Ensuite, on se demande bien pourquoi Coulibaly a assassiné la jeune policière de Montrouge, sinon pour faire le mal absolu, celui qu’il croyait inspiré par sa cause mais qui, en l’occurrence, n’a même pas l’excuse raciste, si j’ose dire. Ensuite, notre solidarité avec les victimes, je dis bien toutes les victimes, ne nous les rendra pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte