Les inquiétudes du président du syndicat de la Vienne

Jacky Meunier : notre profession est en danger  Abonné

Publié le 02/07/2009
La crise touche de plein fouet les officines de la Vienne. Mais, au-delà de la conjoncture économique, d’autres nuages menacent, entre désertification, concurrence accrue et successions difficiles. Rencontre avec un président de syndicat départemental inquiet.

Crédit photo : dr

AVEC 130 syndiqués pour 165 installés, les pharmaciens de la Vienne affichent un taux d’adhésion plus que satisfaisant pour leur président Jacky Meunier. Pourtant, ce dernier, 57 ans, en poste depuis 1995, soit cinq mandats, ne devrait pas se représenter aux prochaines élections, lassé d’un engagement aux conditions prenantes. Cette longue pratique lui permet cependant d’ouvrir un œil lucide sur l’ensemble de la profession au niveau départemental.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte