Un entretien avec Florent Cavagna, lauréat, et Ludivine Gueniat, deuxième prix du concours

« J’aborde mon métier avec le sourire »  Abonné

Publié le 06/07/2009
Les héros du jour, Ludivine Gueniat et Florent Cavagna

Les héros du jour, Ludivine Gueniat et Florent Cavagna
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN -. Qu’est-ce qui vous a poussé à choisir l’option officine ?

FLORENT CAVAGNA.- Des affinités avec la chimie que j’aime bien et aussi le contact avec le patient.

LUDIVINE GUENIAT.- Je me destinais à la recherche au début, puis j’ai acquis le goût du métier en prenant conscience de l’importance du rôle du pharmacien, en matière d’observance et de conseils, et sa place de premier recours pour le malade.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte