Un entretien avec la nouvelle présidente de l’Ordre

Isabelle Adenot : mes idées, mes valeurs  Abonné

Publié le 16/07/2009
Isabelle Adenot, 51 ans, est devenue il y a quelques jours la première femme présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Au lendemain de son élection, elle détaille pour le « Quotidien » les grands dossiers de son mandat. Elle revient également sur les polémiques qui agitent actuellement l’instance ordinale : le recours en annulation des dernières élections et la campagne pour promouvoir le DP auprès des patients.
Première femme à accéder à cette responsabilité, Isabelle Adénot a reçu " le Quotidien » au...

Première femme à accéder à cette responsabilité, Isabelle Adénot a reçu " le Quotidien » au...
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Vous venez d’être élue présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens. Quelles seront les priorités de votre mandat ?

ISABELLE ADENOT. - Présider le Conseil national, c’est présider toutes les sections. Les priorités seront donc définies avec l’ensemble des sections. Pour ma part, je vais plus particulièrement m’attacher à mettre en valeur le travail de l’Ordre, la spécificité de sa mission et son identité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte