Isabelle Adenot : « La profession gronde »  Abonné

Publié le 22/11/2010

À l’occasion de la journée de l’Ordre des pharmaciens, Isabelle Adenot, n’a pas mâché ses mots face à une situation de plus en plus difficile. « La crise économique est bien réelle, a-t-elle rappelé, l’exaspération aussi ; la profession gronde, la colère est sourde et collective ». La présidente de l’Ordre tire la sonnette d’alarme pour que les pharmaciens puissent répondre aux attentes et besoins de la population. « Si l’Europe prend de plus en plus de poids dans la santé, il faut que ce soit au bénéfice de la population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte