Interchangeable en cours de traitement  Abonné

Publié le 13/07/2017

Avant 2016, la question de l’interchangeabilité princeps-biosimilaire n’était pas tranchée. Aujourd’hui, il est clair que l’on peut passer, en cours de traitement, d’un médicament de référence à un biosimilaire. Mais le patient doit être informé et un contrôle du suivi clinique assuré. « On peut dire que l’on fait aussi de l’interchangeabilité chaque fois que l’on change de lot d’anticorps monoclonal princeps en cours de traitement. Il y a autant de différences entre deux lots qu’entre un princeps et un biosimilaire, sinon plus », insiste le Pr Astier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte