Insécurité : mobilisation en Seine Saint-Denis

Publié le 04/03/2011

Des professionnels de santé ont organisé, vendredi 4 mars, un rassemblement devant le cabinet de la gynécologue agressée à Pierrefitte (Seine Saint-Denis). Mardi 22 février, un jeune homme a fait irruption dans le cabinet de ce médecin afin de lui voler son sac à main. La gynécologue, qui a tenté de résister, a reçu des coups à la tête et souffre d’une fracture à la main. Elle est établie dans ce quartier sensible depuis une trentaine d’années et ne veut désormais plus exercer. Cette agression fait suite à de nombreuses autres, qui ont récemment touché une dermatologue et une pharmacienne dans son officine. Les professionnels de santé de Pierrefitte et de la ville voisine de Stains, réunis en un collectif, manifestent régulièrement leur inquiétude sur la dégradation de la sécurité qui entoure leurs activités professionnelles. En octobre dernier, ils ont organisé une matinée « santé morte » et, en février, un rassemblement devant la mairie. La manifestation d’aujourd’hui, qui doit aussi mobiliser la population, fait suite à une rencontre, hier, avec les représentants des Ordres des médecins, pharmaciens, infirmiers, kinésithérapeutes et dentistes. Une réunion sur l’insécurité, initialement prévue en avril, doit se tenir à la préfecture de Seine Saint-Denis le 15 mars. « Il faut trouver des solutions pour que les professionnels de santé installés ne s’en aillent pas », alerte Marie-Paule Couet, titulaire d’officine et membre de l’Association des professionnels de santé de Stains.

QUOTIPHARM.COM, LE 04/03/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr