Dossier groupements 2010

Indépendance et alliances  Abonné

Publié le 11/10/2010
Rachat par une structure de type grossiste ou coopérative, fusion avec un homologue, acquisition pour assurer une croissance externe… Les possibilités d’évolutions des groupements de pharmaciens sont nombreuses. Face à ces éventualités, chacun affiche sa stratégie.

AGPF

Regroupant des grandes et très grandes pharmacies, l’AGPF examine actuellement une éventuelle prise de participation dans des laboratoires d’analyse de biologie médicale (LABM) et s’apprête à en racheter certains. Le groupement souhaite conserver son indépendance et s’oppose à toute idée de fusion ou de rachat. « Même si nous sommes ouverts à un rachat de groupement, nous préférons convaincre les adhérents potentiels partageant nos ambitions de leur intérêt à nous rejoindre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte