Il y a prurit, et prurit  Abonné

Publié le 01/06/2015

Bien que très banales, les démangeaisons ne doivent jamais être sous-estimées, surtout bien entendu si elles se prolongent. S’il peut s’agir d’urticaire, il ne faut pas pour autant s’interdire de penser rapidement à une éventuelle autre cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte