« Il y a encore un gros travail à faire du côté des médecins »  Abonné

Par
Hakim Remili -
Publié le 21/11/2019
Véronique Bouchet, titulaire de la pharmacie du Haut Anjou, au Lion d’Angers, dans le Maine et Loire explique pourquoi l’expérimentation de l'e prescription à laquelle son officine participe n’est pas encore probante.

Grain de sable

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte