Nouveaux délais de paiement

Il va falloir revoir la politique d’achat  Abonné

Publié le 26/10/2009
Les nouveaux délais de paiement dérogatoires applicables en officine en 2009 et 2010 devraient mieux « coller » aux pratiques commerciales déjà en vigueur entre les pharmaciens et leurs fournisseurs. L’impact sur la trésorerie sera donc limité, mais ces nouvelles règles sont surtout l’occasion d’améliorer la gestion du stock en modifiant, avant tout, la politique d’achat de l’officine.
De nouvelles règles qui imposent d'améliorer la gestion du stock

De nouvelles règles qui imposent d'améliorer la gestion du stock
Crédit photo : S. toubon

Crédit photo : S; toubon

ENFIN ! Il aura fallu attendre près de dix mois au total pour que les deux accords conclus par la profession sur l’aménagement des délais de paiement exigés par la loi LME entrent en vigueur. En effet, la loi de modernisation de l’économie de 2008, qui a prévu une réduction des délais de règlement à 45 jours fin de mois ou à 60 jours à compter de la date d’émission de la facture depuis le 1er janvier 2009, a également permis d’étaler l’entrée en vigueur de cette mesure sur une période de trois ans, par la signature d’accords interprofessionnels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte