Une partie de la gauche s’y oppose

Il faut signer le traité européen  Abonné

Publié le 24/09/2012
Des débats nombreux qui agitent le pays (sécurité, droit de vote des étrangers, droits des homosexuels), le plus important est le nouveau traité européen, négocié par Nicolas Sarkozy et approuvé par François Hollande. Une partie de la gauche s’y oppose, ce qui pose un sérieux problème au gouvernement. Lequel, dans cette partie qui risque de mal finir, doit être soutenu sans réserves.
Hollande et Ayrault veulent pouvoir dire que le traité a été adopté sans le concours de la droite

Hollande et Ayrault veulent pouvoir dire que le traité a été adopté sans le concours de la droite
Crédit photo : AFP

LA LECTURE du texte du traité est aride et nous n’en imposerons même pas des extraits à nos lecteurs. Il est licite de dire que le traité conclu à la fin du mois de juin par les Vingt-Sept est la continuation du traité de Maastricht qui n’a pas empêché la crise de la dette pour une raison évidente : ses prescriptions n’ont pas été respectées. La France, en particulier, a très largement dépassé les objectifs maastrichtiens de 3 % de déficit budgétaire et d’une dette inférieure à 60 % du produit intérieur brut.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte