De l’industrie à la répartion pharmaceutique

Hubert Olivier : « mes projets pour l’OCP »  Abonné

Publié le 22/03/2012
Le nouveau président de l’OCP, Hubert Olivier, qui vient de succéder à Claude Castells, livre au « Quotidien » ses projets pour le groupe leader de la répartition en France.
Hubert Olivier : " Notre ambition est d’être le bon partenaire de l’officine pour affronter les...

Hubert Olivier : " Notre ambition est d’être le bon partenaire de l’officine pour affronter les...
Crédit photo : O. GOMBERT

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Vous venez d’arriver à la tête de l’OCP après avoir fait carrière dans l’industrie pharmaceutique. En quoi votre expérience industrielle peut-elle vous aider dans vos nouvelles fonctions ?

HUBERT OLIVIER.- Avant de rejoindre l’OCP, j’ai en effet travaillé pendant 30 ans au sein de l’industrie pharmaceutique, dont 20 dans deux groupes totalement tournés vers l’officine : Pierre Fabre et Ratiopharm.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte