Le monde aujourd’hui

Hollande-Taubira : la crise  Abonné

Publié le 11/01/2016
Les humeurs socialistes variant au gré de l’actualité, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, vient de se déclarer hostile au projet de loi sur la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme. Elle n’en voit pas l’utilité, car il ne concernerait que très peu de personnes, et pourtant, en tant que Garde des sceaux, elle est chargée de défendre le projet devant l’Assemblée.

Le fond de l’affaire, c’est que Mme Taubira éprouve de l’aversion pour un texte qui met en cause la pérennité de la nationalité. Certes, la déchéance de nationalité existait avant l’avènement du terrorisme en France et c’est alors qu’il aurait fallu penser à ce que cette disposition contenait d’injuste envers un certain nombre de nos concitoyens. François Hollande s’est lancé à corps perdu dans cette affaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte