Hollande répond au « Quotidien »  Abonné

Publié le 07/01/2013

En ce printemps naissant, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir a décidé de repartir en campagne contre le réseau officinal. Les conclusions de son enquête à charge viennent ainsi chahuter une nouvelle fois les fondements du monopole des pharmacies pour les produits de médication officinale. Mais loin de faire la preuve d’une défaillance des pharmaciens, elle illustre au contraire les limites de ce type d’enquête qui ne vise qu’à jeter l’opprobre sur toute une profession. Une profession en laquelle croit le candidat Hollande.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte