Le monde aujourd’hui.

Hollande : échecs accumulés rien ne va plus  Abonné

Publié le 04/04/2016
Le retrait de la révision constitutionnelle a sonné le glas des espoirs du président de la République. Il souhaitait montrer qu’il resterait actif, et réformiste, jusqu’au terme de son mandat, il en reste pour ses frais. La loi travail ne se présente pas mieux : les manifestations de jeudi dernier ont été un succès et seront suivies de deux autres journées de protestation nationales en avril. Pour autant, le chef de l’État ne s’estime pas vaincu.
Pour un match de rugby, l’entente est parfaite

Pour un match de rugby, l’entente est parfaite
Crédit photo : AFP

C’est la droite sénatoriale qui a achevé la déchéance de la nationalité, c’est elle, maintenant, qui vole au secours de la loi travail qu’elle souhaite améliorer en la rendant plus libérale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte