La campagne des primaires au PS

Hollande change la donne  Abonné

Publié le 02/05/2011
Non seulement François Hollande est candidat déclaré à l’investiture du parti socialiste, mais il fait campagne avec acharnement. L’entourage de Dominique Strauss-Kahn en conçoit quelque agacement car la cote de popularité de l’ex-Premier secrétaire est en train de s’élever au détriment de DSK. Martine Aubry, pour sa part, accepte la démarche de M. Hollande.
François Hollande fait campagne sur le fond

François Hollande fait campagne sur le fond
Crédit photo : AFP

CE NE SONT PAS les primaires qui gênent le plus le directeur du Fonds monétaire international, bien qu’il ait gardé un cuisant souvenir de celle de 2006, où, avec d’autres, il fut laminé par Ségolène Royal. Fort d’un certain « pacte » conclu avec la Première secrétaire, DSK entendait garder, pour quelques mois encore, le choix d’une candidature tardive précédée par une démission du FMI également tardive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte