HUMEUR

Histoires de voile  Abonné

Publié le 10/06/2010

J’ai du mal à suivre. La dame qui conduisait avec une burqa a été mise en garde à vue, mais pas du tout parce qu’elle portait un voile. On a trouvé dans les comptes de son compagnon des irrégularités fiscales dans lesquelles elle aurait sa part de responsabilité. Son avocat est fondé à dire que la justice s’acharne sur le couple. En tout cas, l’affaire n’a plus rien à voir avec la lutte contre le port du voile intégral en France. Preuve que l’on peut se lancer dans le combat pour une cause et se retrouver sur un autre champ de bataille. C’est désolant, parce que le voile, lui, progresse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte