Les promesses controversées de la cryogénisation

Hibernatus à la russe  Abonné

Publié le 08/07/2010
Chez KrioRus, on est client pour longtemps

Chez KrioRus, on est client pour longtemps
Crédit photo : AFP

CONSERVÉ dans le froid extrême, le défunt attend son heure, celle du grand réveil. Le scénario n’est pas nouveau. « La nuit des temps », de Barjavel, ou, plus près de nous, Hibernatus, alias Louis de Funès, ont usé le thème. Sauf que, cette fois-ci, il ne s’agit ni de littérature, ni de cinéma. Un corps inerte, bien réel, flotte dans les vapeurs glaciales d’une cuve emplie d’azote liquide. Nous sommes dans les locaux de KrioRus, une start-up russe qui fête aujourd’hui son 5e anniversaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte