PORTRAIT - Il anime depuis vingt ans les soirées musicales de Dardilly

Henri Marchand, l’amour du baroque  Abonné

Publié le 30/06/2011
Son officine est installée juste en face de l’église, à Dardilly (Rhône), commune verte, riante et riche de l’Ouest lyonnais. Henri Marchand, fou de musique baroque, et lui-même compositeur, y a créé un festival reconnu pour la qualité des ses concerts, qui fête cette année ses vingt ans.
Henri Marchand sur le perron de l’église Saint-Claude de Dardilly

Henri Marchand sur le perron de l’église Saint-Claude de Dardilly
Crédit photo : dr

« LA MUSIQUE BAROQUE (1600 – 1760) est gaie, mutine, joyeuse, sans apprêts, elle est loin de ce que deviendra plus tard, au XIX°, la musique classique, avec tout ce que comporteront les concerts et les salles de compassé, de sacré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte