Hausse de la TVA pour les médicaments conseil

Publié le 06/12/2011

Dans le cadre du nouveau plan de rigueur décidé par le gouvernement, l’Assemblée nationale a adopté une hausse du taux de TVA de 5,5 % à 7 %, sauf pour les produits de première nécessité. La pharmacie est concernée. « Les médicaments non remboursés » verront bel et bien leur taux de TVA relevé, a confirmé la ministre du Budget, Valérie Pécresse. Une décision qui, pour la députée socialiste Catherine Lemorton, va augmenter les inégalités dans l’accès aux soins. « La majorité UMP met aussi le pharmacien, acteur de santé publique, devant un choix difficile, ajoute la pharmacienne toulousaine. Soit réduire sa marge pour ne pas augmenter le prix des médicaments conseil, et ainsi ne pas pénaliser le patient, soit répercuter cette augmentation, ce qui aura pour effet de restreindre l’accès à l’automédication au moment où le gouvernement décide des vagues de déremboursement. »

Quotipharm.com, le 06/12/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr