Solutions buvables

Haro de l’ANSM contre les pipettes mal conçues  Abonné

Par
Publié le 30/05/2016
L’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) dresse un état des lieux alarmant des erreurs liées à l’utilisation inappropriée des dispositifs d’administration des médicaments buvables, notamment chez les nourrissons et les jeunes enfants.
Les erreurs touchent principalement les enfants

Les erreurs touchent principalement les enfants
Crédit photo : phanie

Poursuivant sa politique de réduction des risques, l’Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) s’est attaquée aux dispositifs d’administration des médicaments en solution buvable en multidoses. Régulièrement destinataire de signalements de risque d’erreur ou d’erreur médicamenteuse liée à ces dispositifs, l’Agence a fait un état des lieux. Ces erreurs touchent principalement les nourrissons et les enfants âgés de 2 à 11 ans, les solutions buvables leur étant plus particulièrement destinées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte