Un concept ambigu né en Espagne

Happy Pills, ou les officines à bonbons  Abonné

Publié le 08/03/2012
Flacons et piluliers rangés sur des rayonnages blancs et lumineux, comptoirs, messages de santé sur les murs et personnel en blouse : a priori, rien de très original pour une officine moderne… sauf lorsque l’officine en question n’est pas une pharmacie mais un magasin de bonbons, pour qui les douceurs sucrées sont finalement des remèdes aussi efficaces que les médicaments.
Un mélange des genres qui ne serait sans doute pas accepté en France

Un mélange des genres qui ne serait sans doute pas accepté en France
Crédit photo : dr

SI LES PHARMACIES contemporaines tentent souvent de se démarquer de l’image traditionnelle des officines, les magasins Happy Pills ont, eux, clairement choisi de ressembler à des pharmacies. Ce concept d’agencement et de marketing original est né à Barcelone en 2007, et l’Espagne compte déjà six magasins du même type, les responsables de la chaîne s’apprêtant maintenant à implanter plusieurs nouvelles « officines » dans d’autres pays européens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte