Gros plan sur les patchs  Abonné

Publié le 07/12/2017

- Les patchs sont autorisés dès l’âge de 15 ans.

- Ils libèrent de la nicotine plus lentement que les gommes et les comprimés, mais de façon plus constante et durable pendant la journée.

- Ils présentent l’avantage de pouvoir se combiner à d’autres types de substituts nicotiniques, ce qui est très efficace face à un besoin impérieux de fumer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte