Grippe A : une première vague qui prend de l’ampleur

Publié le 18/11/2009

Selon les données du réseau des GROG, la semaine dernière, sur les 981 000 cas d’infections respiratoires aiguës (IRA), la grippe A(H1N1) a représenté 410 000 cas soit 42 % des consultations médicales pour IRA (380 000 en semaine 45). En médecine de ville, la proportion des actes médicaux liés à la prise en charge des IRA est restée stable au cours des deux dernières semaines.

Depuis le début du mois d’août, 1 980 000 personnes ont été infectées par le virus grippal pandémique en France.

Cette évaluation sous-estime probablement un peu le nombre réel des cas, note le réseau de surveillance, car certains malades infectés par le virus A(H1N1) présentent des signes cliniques atypiques.

Par ailleurs, les séquençages effectués montrent que le virus reste stable et ne présente pas de modifications importantes. Enfin, indiquent les GROG, les souches sont sensibles aux inhibiteurs de la neuraminidase (zanamivir, oseltamivir).

Quotipharm.com, le 18/11/09

Source : lequotidiendupharmacien.fr