Libéralisation des officines

Grève des pharmacies en Italie  Abonné

Publié le 29/03/2012
Pour protester contre le décret sur les libéralisations adopté la semaine dernière par le parlement, et qui menace de fermeture de nombreuses petites officines, la fédération des pharmaciens italiens Federfarma organise aujourd’hui une « journée morte ».

LA FÉDÉRATION des pharmaciens italiens conteste l’augmentation du nombre de pharmacies, l’assouplissement des horaires et des jours d’ouverture et la libéralisation du prix de vente des médicaments non remboursables. Elle s’inquiète aussi de l’interprétation donnée par le ministère de la Santé de l’article 11 du décret sur la libéralisation des officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte