Grève des médecins : le mouvement parti pour durer

Par
Publié le 12/11/2015

De nombreux cabinets de médecins resteront fermés demain. L’appel à une journée « santé morte », lancée par l’ensemble des syndicats de praticiens libéraux pour dénoncer la loi de santé, devrait être largement suivi. Et même au-delà des médecins, les syndicats de dentistes et d’infirmières appelant eux aussi à la grève jusqu’au 17 novembre. Les médecins sont également prêts à prolonger leur mot d’ordre. « C’est le point de départ d’un blocage sanitaire qui va durer », prévient le Dr Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecine libre (UFML).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)