À Grenoble, Jean-Luc Fournival gère la PDA pour 1 000 lits  Abonné

Publié le 17/02/2014

TITULAIRE à Grenoble, Jean-Luc Fournival s’est lancé à fond dans la PDA il y a trois ans. Il a misé sur l’exigence et sur la haute technologie pour mener à bien cette mission et a investi plus de 500 000 euros. « Le pharmacien se doit d’être toujours dans l’excellence, car il ne faut pas perdre de vue la sécurité du patient, qui est indispensable », estime-t-il. Dans son officine, il a aménagé un local aux normes et investi dans des machines très sophistiquées. Il s’occupe désormais de la PDA pour 1 000 lits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte