CNAM et syndicats s’opposent sur les chiffres

Grands modèles, petites économies  Abonné

Publié le 21/02/2010
Les résultats de l’enquête sur les grands conditionnements réalisée par l’assurance-maladie provoquent la colère de l’USPO et de l’UNPF. Les deux organisations professionnelles contestent notamment le montant des économies annoncées et demandent l’arrêt des grands modèles. Plus mesurée, la FSPF revendique une modification de la rémunération afin de compenser la perte engendrée par les emballages de trois mois.
Les chiffres présentés par le directeur de la CNAM contestés par les syndicats

Les chiffres présentés par le directeur de la CNAM contestés par les syndicats
Crédit photo : S. toubon

DEPUIS quelque temps, la tension monte autour des grands conditionnements. La dernière journée de l’économie de l’officine organisée par « le Quotidien » avait ainsi été la scène d’escarmouches entre représentants de l’officine et des pouvoirs publics. Motif de la querelle : le poids des grands modèles sur l’économie de l’officine (voir encadré). Le désaccord porte également sur la gabegie potentielle engendrée par les emballages trimestriels. « Il y aurait du gaspillage ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte