L’USPO fait la chasse au gaspi

Grands conditionnements : l’enquête qui dérange  Abonné

Publié le 15/10/2009
À l’occasion des deuxième « Rencontres de l’USPO » qui se sont déroulées mardi, le syndicat a présenté les résultats de son enquête sur les grands conditionnements. La conclusion est sans appel : les boîtes de trois mois sont à l’origine d’une perte pour la collectivité de 36 millions d’euros par an.

L’UNION des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) n’en démord pas : les grands conditionnements génèrent du gaspillage. « Prouvez-le ! », avait lancé le président du Comité économique des produits de santé (CEPS), Noël Renaudin, lors de la dernière Journée de l’économie de l’officine organisée par « le Quotidien ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte