La passion des voitures anciennes

Gérard Cuif ressuscite un vieux circuit  Abonné

Publié le 08/10/2009
Le thème aurait intéressé les responsables de l’ancienne émission télévisée « Chef-d’œuvre en péril » : un ancien circuit de formule 1, prestigieux, qui a vu s’affronter les plus grands ténors du milieu du XXe siècle, devenu en trois décennies une friche immobilière sans avenir. Pour le faire renaître, il fallait une folie et une volonté, celles d’un adepte de la course auto et d’un nostalgique des voitures anciennes.

Crédit photo : amp

L’ancien circuit du Gueux renaît peu à peu de ses cendres grâce au pharmacien

L’ancien circuit du Gueux renaît peu à peu de ses cendres grâce au pharmacien
Crédit photo : amp

IL ÉTAIT UNE FOIS un vieil anneau de vitesse auto dans la banlieue de Reims, avec tribunes, piste et bâtiments annexes, dont les pierres vermoulues s’écroulaient au fil des ans. Abandonné par les hommes et les coureurs, après avoir été porté au pinacle des épreuves sportives, il aurait été condamné, sans l’action dynamique et obstinée de Gérard Cuif, pharmacien d’officine, pilote de Porsche amateur et historien de l’automobile.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte