Marie-Cécile Juliand,

Gérante d’OfficiQual coaching et qualité à l’officine  Abonné

Publié le 16/02/2009
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Votre société de coaching est entièrement tournée vers les officinaux et leur propose notamment une autoévaluation pour l’inspection. De quoi s’agit-il ?

MARIE-CÉCILE JULIAND.- Titulaire pendant vingt-trois ans d’une officine, j’ai eu l’envie et le besoin de changer. J’ai été adjointe pendant trois ans, dans le but de mieux connaître les équipes. J’ai ainsi pu travailler dans différentes officines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte